....
...........| VOUS ETES | NOUS SOMMES | REPERES | C'EST ECRIT | CONTACT | HOME |
 

Repères :

RITMO & EMDR en questions...

Qu'est-ce qu'un syndrome de stress post-traumatique ?

L'institut universitaire en santé mentale de Montréal définit l'état de stress post-traumatique comme "un trouble anxieux se caractérisant principalement par le développement de symptômes spécifiques faisant suite à l'exposition à un événement particulièrement stressant ou à un événement traumatique extrême qui a impliqué la mort, une menace de mort, des blessures graves et/ou une menace à l'intégrité physique de la personne et/ou à celle d'autrui."

Un évènement particulièrement impactant (accident grave, violence, agression, viol, confrontation à la mort violente, etc.) provoque généralement une réaction immédiate de peur intense et de stress. Notre résilience peut nous permettre de dépasser cette situation pour nous reconstruire. Mais lorsque l'évènement est trop grave, trop inattendu, particulièrement dégradant ou répétitif, la résilience ne suffit plus et nous développons des symptômes de stress post-traumatiques (sentiment de désespoir, cauchemars récurrents, détresse psychique, hyper-vigilance, amnésie, insensibilité aux émotions, accès de violence, altération de la perception de soi ou de l'agresseur...). Lorsqu'il y a persistance de ces symptômes dans le temps, on parle alors de syndrome de stress post-traumatique.

Qu'est-ce que l'EMDR ? Le RITMO ?

La thérapie EMDR (Eye Movement Desensitization & Reprocessing) a été mise au point dans les années 80 par Francine Shapiro de l'Institut de Palo Alto, puis introduite en France par David Servan-Schreiber. Cette technique est recommandée par l'Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que par la Haute Autorité de la Santé en France. La thérapie consiste à replonger mentalement le patient dans l'événement qui est à l'origine de son traumatisme, tout en lui faisant faire des mouvements oculaires latéraux qui ont pour effet une diminution progressive du stress.

RITMO (Retraitement de l'Information Traumatique par les Mouvements Oculaires) est une technique qui combine l'hypnose et l'EMDR (mise au point par Lili Ruggieri). C'est une approche moins "mécanique" que l'EMDR qui s'appuie sur des stimulations bilatérales visuelles, auditives ou kinesthésiques (tapotements sur les mains, les genoux...) qui ont pour but d'activer certaines zones du cerveau pour "digérer" l'évènement traumatisant en le dissociant de l'émotion ressentie. Puis une phase de retraitement permet de remplacer les cognitions négatives du patient (par ex, je suis fragile) par des cognitions positives (je suis fort, résistant...)

Comment se déroule une séance de désensibilisation avec RITMO ?

Une séance RITMO se résume succinctement de la façon suivante:

- le sujet est invité à raconter puis à revivre mentalement l'évènement traumatique, et à évaluer son niveau de stress sur une échelle de 1 à 10
- suivent des séquences de stimulation bilatérale tandis que te sujet continue de penser à l'évènement douloureux
- lors de pauses régulières, le sujet exprime son ressenti, raconte son expérience et évalue à nouveau son niveau de stress
- l'exercice peut ainsi être répété plusieurs fois, jusqu'à ce que te sujet constate une diminution satisfaisante de son angoisse.

Une désensibilisation peut advenir en quelques séances, voire en une seule. La phase de "retraitement" ne s'intéresse pas seulement aux émotions, mais aussi aux cognitions, ou croyances négatives liées au traumatisme. RITMO permet d'identifier et d'évaluer ces croyances négatives, puis d'y substituer des croyances positives, de modifier la perception de l'évènement à la lumière de ressources mentales et émotives nouvelles.

Blog et ouvrage pour éclairer RITMO et EMDR :

- RITMO, la gestion des traumatismes : le blog de Lili Ruggieri
- Des yeux pour guérir : ouvrage de Francine Shapiro et Margot Silk Forrest
- Rapport sur l'efficacité de l'hypnose et l'EMDR publié par l'INSERM en Juin 2015

 

.2015 © SAS Conjugueurs de Talents - www.conjugueursdetalents.com ............................................................................................ Mentions Légales